New European Teams - N.E.T.
   
     
 

Partagez ce site sur vos réseaux sociaux


 


 

Des idées pour l'Europe de demain…
Echanges, discussions, débats…
Blogs, forums, tribunes libres...

Après la presse traditionnelle et les canaux institutionnels, les sites dispensant l'information relative à la vie de l'UE se multiplient. Nombre d'entre eux incitent les citoyens européens à exprimer leurs réactions, leurs attentes, parfois à dialoguer entre eux.
Le Web est un des espaces de communication qui participent à la naissance et au développement d'une conscience européenne.

Du commentaire de l'actualité sur le forum d'un quotidien à la contribution régulière sur un site spécialisé, les européens sont de plus en plus nombreux à répondre aux sollicitations, à prendre position.

L'option "européenne" enrichit peu à peu la démarche citoyenne.
Lorsque la citoyenneté devient active, des groupes d'étude, de réflexion, de partage d'idées se constituent. Ils prennent différentes formes : puissants think tanks reconnus et sollicités, réseaux de professionnels engagés dans des projets transnationaux, d'étudiants ayant vécu l'aventure Erasmus ou de particuliers désireux de construire l'avenir à l'échelle du continent.
Parallèlement, par leurs relations de travail, les professionnels européens, dans le cadre de leur travail, tissent en permanence des relations qui développent de fortes solidarités interpersonnelles: celles-ci participent activement à l'émergence d'un sentiment collectif européen, malgré le caractère concurrentiel de l'économie. Selon le profil des groupes, le niveau d'expertise, de collecte et d'analyse des données, les idées ont un poids réel dans la décision politique ou demeurent de simples expressions d'opinions.

Mais si les objectifs et les moyens diffèrent, les résultats participent tous à l'émergence de l'Européen du XXIème siècle, "Homo Europeanus", acteur politique, culturel, économique, européen solidaire.

Capitaliser les pratiques : la plus-value europeenne des projets innovants
Engagés dans un processus d'agrégation depuis une soixante d'années, les Etats nationaux souverains européens poursuivent progressivement leur intégration organique : volontairement, en cédant peu à peu à l'entité supranationale, des éléments constitutifs de leur souveraineté nationale.
Et ce faisant, ils n'ont fait qu'anticiper avec clairvoyance, une situation internationale : dans un monde multipolaire, l'Europe a sa place, et chaque pays européen est un membre essentiel de l’Europe vivante

Cette évolution condamne inexorablement les pays qui restent isolés.

Ensemble ou ignorés, telle est la nouvelle contrainte.

La construction européenne a posé un cadre : créer les conditions et les outils nécessaires pour apporter des solutions à des problèmes partagés, au fur et à mesure que ceux-ci se posent. L'addition des politiques européennes sectorielles a pour finalité la Politique Européenne.
Toutefois, si les Etats européens connaissent aujourd'hui les mêmes problèmes – vieillissement de la population, manque de main d'œuvre, perte de compétitivité industrielle, dépendance énergétique, exclusion sociale … tous n'apportent pas les mêmes solutions. Et les choix politiques nationaux génèrent parfois une augmentation des écarts dangereuse pour la cohésion de l'Union.

C'est pourquoi la politique européenne se construit à deux niveaux :

  • au niveau institutionnel : intergouvernemental, parlementaire et supranational
  • mais aussi selon le principe bottom up, qui laisse une grande place aux acteurs économiques et de la société civile :
    • les expériences nationales proposant des solutions originales à des problèmes vécus dans de nombreux Etats membres, sont répertoriées et analysées au niveau européen.
    • dans le cadre des programmes de collaboration transnationale, la Commission Européenne encourage aussi l'expérimentation au niveau national, régional ou sectoriel.

Par la collecte des bonnes pratiques, leur transfert et leur expérimentation, ces programmes de coopération contribuent à l'élaboration des politiques sectorielles de demain.

Le processus même d'échange des idées et des pratiques crée l'européanité.

 

 

 

 
   
Mentions légales - © Copyright New European Teams 2007 - 2011. Tous droits réservés